Lignes directrices sur la gestion d'un cabinet juridique

1.1 Objectif

 

Les Lignes directrices sur la gestion d'un cabinet juridique (Lignes directrices) sont des outils pragmatiques qui visent à épauler les avocates et avocats dans l'évaluation, le maintien et l'amélioration de la qualité des services offerts. En plus de servir de cadre général relatif aux divers aspects de l'exercice du droit, les Lignes directrices mettent l'accent sur huit enjeux spécifiques de gestion.

 

Service à la clientèle et communications
Gestion de dossiers
Gestion financière
Technologies
Gestion professionnelle
Gestion du temps
Gestion personnelle
Fermeture d'un cabinet juridique  

 

1.2 Utilisation des Lignes directrices

Les Lignes directrices sont offertes en format électronique. Elles relient directement l'utilisateur aux sources et aux ressources du Barreau du Haut-Canada. Les avocates et avocats ont la possibilité de télécharger quelques-unes ou l'ensemble des sections des Lignes directrices aux fins d'usage personnel en fonction de leurs besoins uniques. Chaque document téléchargé comprend un espace réservé aux notes personnelles et aux modifications.

Les Lignes directrices peuvent servir dans le cadre des dossiers individuels de clients, que ce soit pour usage personnel ou par l'équipe de gestion du cabinet. Par exemple, les avocates et les avocats peuvent insérer un exemplaire de la Ligne directrice sur le service à la clientèle et les communications au dossier d'un client à titre de rappel des questions relatives au service à la clientèle à aborder avec le client. Les avocates et avocats peuvent également consulter la Ligne directrice sur la gestion professionnelle pour la planification stratégique de leur carrière ou d'un cabinet. Les gestionnaires de cabinets juridiques peuvent s'inspirer de la Ligne directrice sur la gestion financière pour élaborer les politiques internes relatives à la facturation, à la conservation des registres ou à la gestion des fonds en fiducie. Les nouveaux membres de la profession peuvent utiliser les Lignes directrices à titre d'outil d'apprentissage tandis que les membres plus expérimentés peuvent les consulter pour se rafraîchir la mémoire ou réviser leurs pratiques existantes.

Il est probable que seules quelques-unes des Lignes directrices s'appliquent à votre situation. La nature de votre domaine de pratique et d'un dossier en particulier déterminera quelles dispositions pourraient vous prêter main-forte ou être impératives. Les Lignes directrices représentent des outils qui s'adaptent avec souplesse aux besoins précis et aux circonstances particulières des avocates et des avocats.

 

1.3 Terminologie

Quelques-uns des aspects des Lignes directrices sont obligatoires, tandis que d'autres sont facultatifs.

Le temps présent utilisé dans une disposition des règlements administratifs pris en application de la Loi sur le Barreau ou du Code de déontologie indique le caractère impératif de la phrase.

L'utilisation du verbe « devrait » ou de la phrase « devrait examiner la possibilité de », ainsi que leurs formes dérivées plurielles, dénote une recommandation. Ce verbe et cette phrase font référence aux procédures et aux politiques internes faisant état d'un objectif raisonnable à atteindre afin de maintenir ou d'améliorer certains aspects de la gestion d'un cabinet ou du service à la clientèle;

L'utilisation du verbe « pourrait » ou de la phrase « pourrait examiner la possibilité de », ainsi que leurs formes dérivées plurielles, sous-tend un pouvoir discrétionnaire. L'avocate ou l'avocat peut adopter les politiques ou pratiques suggérées ou les ignorer, selon les circonstances uniques dans lesquelles elle ou il se trouve, des domaines de pratique ou de la clientèle servie.

 

1.4 Document évolutif

 De par leur nature, les Lignes directrices ne sont pas statiques; les exigences, normes, techniques et pratiques professionnelles changent. Les Lignes directrices feront fréquemment l'objet d'un examen et, au besoin, de modifications afin de refléter l'évolution du monde juridique. Des outils pratiques, de la jurisprudence et des documents de référence seront ajoutés au besoin.

 

Back to Top